h1

Nuit des étoiles le 2 août à Malancourt

4 juillet 2014

Le 2 août prochain se déroulera la 24ème nuit des étoiles dans toute la France. A cette occasion, le club astronomie du centre socioculturel Saint Exupéry d’Amnéville les thermes proposera au public une soirée d’observation du ciel nocturne.

Les dates à lesquelles s’organisent les nuits des étoiles ne sont pas choisies au hasard, elles coïncident en effet avec un phénomène de pluie d’étoiles filantes : les perséides. Cet événement a lieu quand la terre traverse l’énorme nuage de débris (plus de 60 millions de km de long) laissé par la comète 109P/swift-tuttle. Pas de panique cependant, on parle ici de poussières en général pas plus grosses qu’un grain de sable. Mais cela suffit à produire de très jolies trainées dans le ciel, tous les ans entre le 17 juillet et le 24 août.

Mais pourquoi parle-t-on de perséides ? Tout simplement car les météores de cet essaim paraissent provenir d’un même point dans le ciel : la constellation de Persée.

Les étoiles filantes ne seront bien sur pas les seules stars de la soirée. Il sera en effet encore possible d’observer deux planètes du système solaire : la tellurique rouge Mars et la somptueuse géante gazeuse et ses anneaux : Saturne.

Les plus passionnés pourront également se régaler à observer des objets célestes beaucoup plus gros mais aussi beaucoup plus loin que les planètes du système solaire : les fameux objets du ciel profond.

Certains témoignent de la mort plus ou moins violente d’étoiles. C’est le cas par exemple de la nébuleuse de la Lyre qui représente fidèlement le funeste destin qui attend notre étoile, le soleil, dans 5 milliards d’années. A sa mort, il expulsera en effet ses différentes couches de gaz formant une bulle colorée avec en son centre une naine blanche.

Des étoiles plus massives produisent des explosions puissantes qui laissent dans l’espace ce qu’on appel des rémanents de Super Nova. Selon la taille initiale de l’étoile, il restera alors soit un pulsar (on parle aussi d’étoile à neutron) soit un trou noir pour les étoiles les plus massives. L’un des plus anciens rémanents, mais aussi des plus connus, se trouve dans le cygne et porte le doux nom de dentelles du cygne.

Tous ces objets et bien plus encore seront visibles dans les nombreux instruments mis à disposition de tous par les membres du club astronomie du centre socioculturel d’Amnéville les thermes.

Animation gratuite.

Buvette assurée par une association locale.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :